Communiqués 2010

(Montréal, le 10 février 2010) – Du 9 au 11 février 2010, l’équipe d’experts en commerce international de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, le World Trade Centre Montréal, assistée de représentants de l’Association de la construction du Québec, accompagne une dizaine d’entreprises québécoises oeuvrant dans le domaine de la construction pour une mission commerciale en Saskatchewan.

(Anjou, le 22 février 2010) – L’Association de la construction du Québec (ACQ) est déçue que le ministre des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire, M. Laurent Lessard, n’ait pas retenu sa recommandation quant à la divulgation des soumissionnaires à la suite de l’adoption du projet de loi no 76 concernant le processus d’attribution des contrats des organismes municipaux.

(Anjou, le 11 mars 2010) – Depuis plus de cinq ans, l’Association de la construction du Québec (ACQ) multiplie les démarches contre le contrôle du placement de la main-d’oeuvre sur les chantiers par les syndicats. Dans toutes ses interventions, l’ACQ a toujours dénoncé cette pratique et les cas d’intimidation rapportés dans les médias cette semaine confirment la position de cette association patronale.

(Anjou, le 29 mars 2010) – Le ministre des Finances du Québec, Raymond Bachand, déposera son budget 2010-2011 le mardi 30 mars à l’Assemblée nationale. L’économiste de l’Association de la construction du Québec, M. Luc Bourgoin, sera à la disposition des journalistes pour répondre à leurs questions.

(Anjou, le 30 mars 2010) – Le ministre des Finances du Québec, Raymond Bachand, avait de bonnes nouvelles pour l’industrie de la construction. Il a annoncé aujourd’hui, dans son budget 2010-2011, la poursuite du Plan québécois des infrastructures ainsi que des mesures incitatives d’accès à la propriété.

(Anjou, le 19 avril 2010) – À la suite du dépôt du rapport du Groupe-conseil sur l’octroi des contrats municipaux, l’Association de la construction du Québec (ACQ) considère plusieurs recommandations comme des pistes de solutions fort prometteuses.

(Anjou, le 30 avril 2010) – L’amélioration de la productivité fait partie des priorités du comité de négociation de l’Association de la construction du Québec (ACQ). Pour les entrepreneurs des secteurs institutionnel-commercial et industriel (IC/ I), c’est une question de survie. « L’offre que nous avons déposée le jeudi 29 avril tient compte de la situation économique et nous démontrons clairement que l’ACQ a le courage de voir la réalité en face », a déclaré Lyne Marcoux, négociatrice en chef.

(Anjou, le 31 mai 2010) – Le comité de négociation de l’Association de la construction du Québec (ACQ) s’est vu accorder un mandat de lock-out par les entrepreneurs des secteurs institutionnel-commercial et industriel (IC/I). Dans des proportions de plus de 80 %, ceux-ci se sont prononcés en faveur d’un tel moyen qui pourra être utilisé en temps opportun.

(Anjou, le 14 juin 2010) – L’annonce faite aujourd’hui par l’Alliance syndicale concernant la présence de la FTQ-Construction ne change rien au plan de match de l’Association de la construction du Québec (ACQ). « Trois rencontres sont prévues cette semaine et nous allons poursuivre les mêmes objectifs afin d’adapter les conventions collectives de nos deux secteurs aux réalités du marché », a déclaré Lyne Marcoux, négociatrice en chef de l’ACQ.

(Anjou, le 22 juin 2010) – Malgré toutes les rumeurs qui circulent sur les chantiers, l’Association de la construction du Québec (ACQ) confirme qu’elle ne fera pas de lock-out. « S’il devait y avoir arrêt de travail, ce ne sera pas nous qui allons le provoquer », a laissé savoir Lyne Marcoux, négociatrice en chef pour l’ACQ.