Services

 

1small

Accueil Services et produits Services Relations du travail Intégration des femmes dans l’industrie de la construction

Intégration des femmes dans l’industrie de la construction

Introduction

L’intégration des femmes dans l’industrie de la construction est un défi auquel l’Association de la construction du Québec (ACQ) souhaite contribuer d’une manière significative. Selon les données présentées par la CCQ en 2016, les femmes représentaient 1,48 % des métiers et occupations dans l’industrie au Québec, soit une augmentation de 14 % depuis le lancement du Programme d’accès à l’égalité des femmes dans l’industrie de la construction (PAEF) élaboré par la CCQ et publié le 23 mars 2015. À la lumière de ces chiffres, il demeure qu’il faudra faire des efforts dans les années à venir pour accueillir les femmes en plus grand nombre dans l’industrie.

L’ACQ a donc entrepris des actions concrètes au cours des dernières années afin de faciliter leur intégration.

C’est dans cet esprit qu’en juin 2013, l’ACQ a mis sur pied le Comité pour l’accès et le maintien des femmes dans notre industrie. Ce comité composé d’hommes et de femmes entrepreneurs mène différentes actions pour soutenir les employeurs qui souhaitent accueillir adéquatement une ou des femmes dans leur équipe de travail.

Programme de formation

En quoi consiste le programme ?

  • Entièrement financé par le Fonds de formation des salariés de l’industrie de la construction (FFSIC), ce programme s’inscrit dans la volonté des partenaires de l’industrie de la construction à soutenir les femmes nouvellement entrées dans l’industrie pour favoriser l’apprentissage de leur métier ou de leur occupation.
  • Il vise à former et à outiller l’équipe de travail qui entoure la travailleuse.
  • Il offre une démarche qui favorisera le maintien à l’emploi des femmes, en plus de diversifier leur apprentissage en entreprise.
  • Il octroie à une entreprise qui en fait la demande une incitation financière de l’ordre de 30 % du salaire d’une femme qui bénéficiera du programme et ce jusqu’à concurrence de 10 000 $. Le programme a une durée maximale de 52 semaines.

Pour connaître les conditions d’admissibilité et le contenu du cours « Sensibilisation à l’intégration des femmes au sein d’équipes de travail », consultez la section Perfectionnement des salariés.

Engagements de l’ACQ

Les cinq engagements de l’ACQ envers le Programme d’accès à l’égalité des femmes dans l’industrie de la construction sont les suivants :

  1. Mettre en place au sein de l'ACQ une structure significative dédiée à la problématique de l’accès et du maintien des femmes sur les chantiers.
  2. Établir des partenariats avec des organisations qui favorisent l’accès et le maintien des femmes sur les chantiers.
  3. Informer les employeurs des secteurs IC/I de l’existence et du contenu du Programme d’accès à l’égalité des femmes dans l’industrie de la construction.
  4. Sensibiliser les employeurs des secteurs IC/I à la problématique de l’accès et du maintien des femmes sur les chantiers.
  5. Outiller les employeurs des secteurs IC/I pour favoriser l’intégration des femmes dans leur entreprise.

Comité

Le Comité pour l’accès et le maintien des femmes dans l’industrie de la construction a été créé en juin 2013. Ce comité, composé d’entrepreneurs, mène différentes actions pour soutenir les employeurs qui souhaitent accueillir adéquatement une ou des femmes dans leur équipe de travail. Ses principaux mandats consistent à poursuivre une réflexion sur le sujet et à définir les orientations de l’ACQ dans ce dossier.

Le comité a notamment fait des recommandations à la Commission de la construction du Québec (CCQ) lors de l’élaboration de son Programme d’accès à l’égalité des femmes dans l’industrie de la construction (PAEF) afin de s’assurer qu’il cadre avec les réalités de notre industrie.

Les principales réalisations du comité ont consisté à :

  • L’élaboration d’une position de l’ACQ en matière d’accès et de maintien des femmes
  • La mise en place d’un plan d’action
  • La participation aux consultations de la CCQ dans le cadre de la mise sur pied de son Programme d’accès à l’égalité des femmes dans l’industrie de la construction
  • Une réflexion sur le développement de matériel de sensibilisation pour les employeurs.

Membres du comité

  • MANON BERTRAND, présidente de l’ACQ
    Construction S.R.B. scc
  • RAYMOND BRUNET, ING., MBA, entrepreneur général
    Ed Brunet et associés Canada inc.
  • PATRICIA JEAN, vice-présidente finances
    Construction Albert Jean Ltée
  • DENIS JOBIN, président
    Parmétal
  • MICHEL LAFONTAINE, vice-président, Services & Technique
    La Cie Électrique Britton Ltée
  • PAUL-ÉMILE RINGUET, directeur de projets
    Roche Construction
  • LUC BOURGOIN, directeur général
    ACQ Provinciale
  • SYLVIE LEBLOND, directrice générale
    ACQ Outaouais
  • SAMUEL HARVEY, coordonnateur – développement des compétences
    ACQ Provinciale
  • MARIE-ÈVE RODRIGUE, chargée de projets - marketing
    ACQ Provinciale
  • PHILIPPE GAGNÉ, conseiller en relations du travail
    ACQ Provinciale
  • STÉPHANIE FOURNIER, conseillère en relations du travail
    ACQ Provinciale

Mesures de redressement

Une nouvelle série de mesures de redressements temporaires ont été publiées le 16 juillet 2016 dans la Gazette officielle du Québec à la suite des avis favorables de certains comités dont l’ACQ fait partie. Ces mesures ont été acceptées et sont maintenant en vigueur depuis le 12 décembre 2016. Elles permettront de faciliter l’accès des femmes qui désirent travailler dans l’industrie.

Mesure 1 — Accès des femmes diplômées à l’industrie

Permettre de délivrer un certificat de compétence aux diplômées d’un programme d’études dès qu’un employeur confirme par écrit à la CCQ qu’il s’engage à embaucher une femme, et ce, sans devoir réaliser 150 heures dans les 3 premiers mois suivant son embauche. La travailleuse devra simplement travailler 150 heures au cours des 2 années qui suivent la délivrance du certificat de compétence.

Les hommes devront continuer à obtenir une garantie d’emploi de 150 heures de leur employeur à réaliser au cours des 3 premiers mois.

Mesure 2 — Accès des femmes non diplômées à l’industrie

Permettre à une femme non diplômée d’obtenir un certificat de compétence lorsque les bassins de main-d’œuvre atteindront une disponibilité inférieure à 30 %. La femme devra obtenir une garantie d’emploi de 150 heures d’un employeur.

Le seuil pour permettre de délivrer un certificat de compétence à un homme non diplômé est de 5 % chez les hommes.

Mesure 3 — Modification du ratio compagnon/apprenti

Pour chaque femme qu’un employeur embauche, il peut embaucher une apprentie supplémentaire sur son chantier, pourvu que les tâches accomplies par cette apprentie fassent partie des tâches du compagnon. Le compagnon peut être du même métier ou d’un métier différent (s’il y a une juridiction partagée). Autrement dit, le ratio pourra être de 2 apprenties pour 1 compagnon. Cette mesure est limitée à 20 apprenties par employeur.

Pour un employeur qui n’embauche que des hommes, le ratio au chantier demeure à un apprenti pour chaque compagnon.

Mesure 4 — Modification des règles entourant le statut préférentiel et la mobilité des travailleuses

Accorder le statut préférentiel aux femmes qui ont travaillé 500 heures pour un même employeur au cours des 24 premiers et 26 derniers mois. Ce qui permet à son employeur de pouvoir faire travailler la femme sur un chantier à l’extérieur de sa région plus rapidement que dans le cas des 1 500 heures requises par les hommes. Il sera alors plus avantageux, pour l’employeur qui travaille dans plus d’une région, d’embaucher une femme par rapport à un homme.

Ces mesures s’ajoutent à celles déjà en place.

Mesure 5 — Accès des femmes diplômées dans une occupation spécialisée

Permettre d’admettre automatiquement une femme diplômée dans l’une des six occupations spécialisées (arpenteuse, scaphandrière, boutefeu-foreuse, soudeuse, soudeuse en tuyauterie, monteuse de lignes) au Cours de connaissance générale de l’industrie de la construction (CCGIC), lequel s’avère nécessaire à l’émission du certificat de compétence-occupation.

Mesure 6 – Référencement des femmes par le Carnet référence construction

Permettre aux femmes d’être systématiquement référées à un employeur lorsque celui-ci soumet une demande de référence à l’aide du Carnet. Toutes les femmes disponibles seront référées en premier dans la liste, en plus des hommes déjà référés.

L’intégration des femmes dans l’industrie de la construction est un défi auquel l’ACQ est fière de pouvoir contribuer de manière significative. D’ailleurs, notre comité interne responsable de ce dossier développe présentement des outils afin d’aider les employeurs désirant intégrer des femmes dans leurs entreprises.

Réalisations de l'ACQ

Voici les nombreuses initiatives en cours ou en développement à l’ACQ qui permettront à plus de femmes qui le souhaitent de faire leur entrée dans une des industries les plus dynamiques au Québec.

Guide informatif

Guide pour favoriser l’intégration des femmes sur les chantiers
Il s’agit d’un outil simple et convivial qui regroupe les informations pertinentes à propos des différents programmes, ressources, mesures réglementaires et avantages concernant l’embauche et l’intégration des femmes sur les chantiers de construction au Québec.

Guide informatif - Integration des femmes
Télécharger le PDF

Colloque

Construire se conjugue au féminin

Le Colloque est l’occasion pour les différentes parties prenantes de l’industrie d’échanger sur les réalités d’embauche et de rétention des femmes sur les chantiers de construction.

Édition 2017

Thèmes abordés

  • Les nouvelles mesures mises en place en matière de mobilité de la main-d’œuvre pour les femmes.
  • Quelles sont les meilleures stratégies pour recruter, intégrer et favoriser la rétention des femmes sur les chantiers de construction ?
  • Une politique contre le harcèlement psychologique en chantier, développée en collaboration avec l’ACQ, a été présentée par Mme Marianne Lapointe. Elle est en cours de développement.
  • Le PAEF, la mixité en chantier, les initiatives de la CCQ en matière d’intégration et de rétention des femmes en chantier
    • Présentation d’un guide informatif, sous forme de boîte à outils, développé par l’ACQ pour les entrepreneurs afin de favoriser l’intégration des femmes sur leurs chantiers
    • Le PFFE : une mesure de formation pour les femmes financée par le Fonds de formation
    • Processus à suivre pour profiter de la mesure et du rôle de chacun
    • Constats et avantages observés à ce jour pour la femme et l’entreprise.

colloque des femmes 2017

Invités d’honneur

  • Luc Bourgoin, directeur général de l’ACQ
  • Samuel Harvey, chef de service – formation, gestion des compétences et promotion de la formation, Direction des relations du travail de l’ACQ
  • Michel Fournier, conseiller senior en relations du travail chez Kiewit - Projet KPH Turcot
  • Michel Lafontaine, vice-président Services et Techniques de Britton Electrique
  • Stéphane Pépin, PDG de Gestion 3 dans 1
  • Audrey Murray, vice-présidente de la CCQ et membre du Conseil du statut de la femme
  • Isabelle Bouchard, chef de section - Service de formation aux entreprises et contrôle financier de la CCQ
  • Stéphanie Cliche, apprentie-peintre et administratrice des Elles de la construction
  • Marianne Lapointe, coordonnatrice de projet d’Option Femmes Emploi

Lire les faits saillants de l’événement...

Édition 2016

Consulter le résumé de l'événement...

Prix

Construire se conjugue au féminin

Le prix Construire se conjugue au féminin est remis dans le cadre du Congrès annuel de l’ACQ à une entreprise qui démontre un leadership proactif en favorisant l’embauche de femmes dans son équipe de travail. Pour ce faire, elle prend les moyens nécessaires afin de s’assurer que l’accès et l’intégration de ces travailleuses se font dans un contexte de non-discrimination et d’égalité dans un milieu de travail respectueux de tous les employés.

Lauréat 2016 - Peinture Jimmy Racine inc.

En savoir plus sur les lauréats des dernières années

Partenariat

Option Femmes Emploi en Outaouais

Lancement du programme « Femmes et métiers de la construction » en Outaouais

« L’ACQ est fière de souligner son engagement pour contribuer à l’augmentation de l’embauche de femmes dans l’industrie de la construction en Outaouais en collaborant avec l’organisme Option Femmes Emploi », a indiqué la directrice générale de l’ACQ Outaouais, Mme Sylvie Leblond.
[…] le partenariat avec l’organisme Option Femmes Emploi se concrétisera notamment par la participation à des consultations et à la mobilisation des employeurs en construction de la région sur la place des femmes dans l’industrie.

Lire la suite du communiqué de presse

Comité de travail d’Option Femmes Emploi

Participation et contribution de l’ACQ dans l’élaboration d’un plan régional pour mieux intégrer les femmes dans l’industrie de la construction pour la région de l’Outaouais.

Capsules vidéo

Les capsules visent à déconstruire les préjugés, les idées préconçues, les obstacles et les mythes auxquels sont confrontées les femmes désirant intégrer l’industrie de la construction. Les vidéos ont été produites en partenariat avec Femmes regroupées en options non traditionnelles (FRONT) afin de sensibiliser les employeurs.

Le respect sur les chantiers

La vidéo illustre l’intervention d’un contremaître devant un comportement irrespectueux envers une femme sur un chantier. Elle démontre que le supérieur doit intervenir rapidement et efficacement lors d’une situation de manque de respect au chantier, autant pour un homme que pour une femme, pour favoriser un climat respectueux. Nous vous invitons à présenter la vidéo comme amorce à une discussion de groupe sur le sujet du respect au travail lors de vos pauses sécurité sur les chantiers et à vos bureaux.
En savoir plus...

Les obligations familiales

La vidéo démontre bien la réalité des familles en 2017, c’est-à-dire que les obligations familiales sont l’affaire de tous. Ainsi, le père autant que la mère sont susceptibles d’avoir recours à des aménagements d’horaire dans le cadre de leur emploi.
En savoir plus...

Études et documents de référence

ACQ Construire

Le portail de l'actualité de la construction

Découvrir le portail

Lire les 3 dernières chroniques sur les relations du travail

Fil d'actualité introuvable